Astuces

Madagascar : un lourd bilan après le passage du cyclone Ana

3 Mars 2022

 

La Cyclone Ana a provoqué plusieurs inondations à Madagascar. Cela inclut la capitale Antananarivo fortement touchée par les récentes fortes pluies. La plupart des sinistrés ont été victimes de glissements de terrain, de maisons effondrées ou de la montée des eaux. Les habitants des quartiers défavorisés de la banlieue d'Antananarivo, qui compte près de 1,3 million d'habitants ont été les plus touchés par le passage de la tempête.

Selon le dernier bulletin humanitaire d'OCHA (Bureau de la coordination des affaires humanitaires), au moins 34 personnes sont mortes, dont 24 au cours du week-end dernier. La ville a enregistré plusieurs effondrements de maisons traditionnelles et de glissements de terrain. Le plus récent reste évidemment le glissement du parking sis à Ankadifotsy.

Plus de 62 000 personnes ont été affectées dans sept régions, dont plus de 58 000 dans la région d'Analamanga, principalement dans les districts d'Antananarivo et de Renivohitra, selon l'agence des Nations unies.

Plus de 35 000 personnes ont été déplacées ou évacuées préventivement à Antananarivo, dont près de 27 000 personnes au cours du seul week-end dernier (22-23 janvier).

Le gouvernement malgache continue de procéder à des évacuations préventives à Antananarivo. Selon l'ONU, le gouvernement est "en alerte rouge pour de nouvelles inondations, le niveau des rivières atteignant le seuil d'urgence".

Plus de 6 800 maisons sont sous l'eau et de nombreuses autres risquent de s'effondrer.

Les deux systèmes météorologiques tropicaux différents ont provoqué des pluies intenses, des inondations, des glissements de terrain et des pertes de vies humaines à Madagascar. La capitale du pays, Antananarivo, a été particulièrement touchée.

Selon les informations du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), OCHA, plus de 6 800 maisons sont sous l'eau et de nombreuses autres risquent d'être inondées ou de s'effondrer, obligeant plus de 35 260 personnes à se réfugier dans 62 sites de déplacement établis par les autorités.

De nombreux habitants de divers quartiers ont déménagé

Le Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes BNGRC a lancé un appel d'urgence au milieu de la nuit, pour les habitants de la Haute Ville d'Antananarivo. Suite à un glissement de terrain qui se serait produit sous la cathédrale d'Andohalo et à des risques imminents de glissement de terrain sur les flancs ouest et est de Manjakamiadana. Les habitants situés dans plusieurs quartiers ont été priés de quitter leurs maisons.

Ainsi, les habitants d'Amparibe, d'Ambatovinaky, d'Ankadilalana, de Tsimialonjafy, de Tsarafaritra, d'Ambohipotsy, d'Andohinimandry, de Faliarivo, d'Ambanidia, de Manjakamiadana et d'Andafiavaratra ont été invités à quitter leur domicile pendant la nuit. D'autre part, les habitants des quartiers de basse altitude, situés à proximité immédiate des rivières Ikopa, Sisaony et Mamba, ont également été invités à quitter leurs habitations dans un autre avis lancé par le BNGRC dans la soirée.

Pour la protection contre les inondations de la plaine d'Antananarivo (APIPA), le directeur général de l'Autorité, a expliqué que les trois rivières sont toujours placées en vigilance rouge. Cela signifie que le risque d'inondation est imminent. Ces rivières peuvent à tout moment sortir de leur lit. C'est pourquoi un appel à quitter les lieux pour les habitants concernés par l'avis lancé par le BNGRC a été lancé, a-t-il ajouté. Du côté de la route de contournement d'Androndrakely, les eaux sont montées et les rizières sont pratiquement inondées, tout comme plusieurs maisons situées à cet endroit.

Le 24 janvier, dans la journée, une digue de Sisaony, située à la hauteur d'Ampitatafika a déjà cédé sous la pression des eaux. Une bonne partie de la ville d'Anosizato Andrefana était sous les eaux à cause de la rupture de ce barrage. Une évacuation d'urgence a également été effectuée par les autorités dans la nuit de dimanche à lundi, à Ambohitrimanjaka.

Une nette évolution attendue

Une nette évolution est attendue vers mercredi. Jusqu'au début de la semaine prochaine, un modeste mouvement d'ouest-sud-ouest à sud-ouest est envisagé avec une probabilité accrue de se transformer en une nouvelle tempête tropicale. Dans cette perspective, elle s'approchera d'abord des îles Mascareignes. Contre la poursuite des fortes pluies, la météo malgache a mis en garde lundi. Pour atteindre le continent africain, la dépression tropicale a traversé l'océan Indien.

Selon la révélation de l'Office météorologique malgache « la zone de convergence intertropicale (ZCIT) est présente sur l'ensemble du bassin de l'océan Indien avec des activités pluvio-orageuses très marquées dans le canal du Mozambique associées à la tempête Ana récemment nommée, ainsi qu'à l'est du 70°E ».

L'OCHA, pour sa part, prévoit la persistance de « fortes pluies qui pourraient affecter d'autres parties du pays dans les prochains jours, avec la possibilité que d'autres tempêtes tropicales frappent la côte est de Madagascar ». Jusqu'au début de la semaine prochaine, un modeste déplacement d'ouest-sud-ouest à sud-ouest est envisagé avec une chance accrue de se transformer en une nouvelle tempête tropicale.

 

 

logo-contact

Auteur

SIMILAIRE ARTICLE

3 Mars 2022

Découvrez les différentes huiles essentielles à Madagascar

14 Janvier 2022

Comment reconnaître de l’huile essentielle fiable ?

11 Janvier 2022

Pourquoi faut-il porter des gants de protection au travail ?

5 Janvier 2022

L'huile de figuier de barbarie et ses bienfaits pour notre peau

7 Décembre 2021

8 conseils pour brûler les graisses rapidement

25 Avril 2021

La Marketplace Mytsena.mg, c’est quoi ?

23 Février 2021

Où en est l'utilisation d'internet à Madagascar ?

5 Décembre 2022

Peut-on prévenir les arythmies cardiaques ?

5 Décembre 2022

Soignez votre animal de compagnie avec de l’huile essentielle !

VOTRE COMMENTAIRE

NOS DERNIERS ARTICLES

Découvrez les différentes huiles essenti...


Comment reconnaître de l’huile essentiel...


Pourquoi faut-il porter des gants de pro...


L'huile de figuier de barbarie et ses bi...


Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour suivre les actualités sur nos offres et promotions

logo-facebooklogo-linkedin
logo-contact
Lot II Y 13K Ambaranjana Antananarivo 101 - MADAGASCAR
+261 32 41 990 05
contact@mytsena.mg

Système de sécurité

2022 © Mytsena Tech, All Rights Reserved